Check-list

Nous vous remercions pour votre demande d’offre faite à Belisol. Comment préparer au mieux votre rendez-vous avec l’un de nos conseillers Belisol ? Commencez par vous demander pour quelle(s) raison(s) vous souhaitez remplacer vos châssis. Sont-ils inesthétiques, pas sûrs, encore garnis de simple vitrage, difficiles à entretenir ou encore peu isolants contre le froid et le bruit ?

Pour vous faciliter la tâche, nous avons dressé cette check-list qui contient une série d’éléments à prendre en considération pour choisir vos nouveaux châssis ou nouvelles portes.

  • L’aspect esthétique : quelle couleur aimeriez-vous pour vos châssis ? Préférez-vous un style moderne ou un esprit plus classique ? Quel matériau vous paraît le plus approprié : le pvc, l’aluminium ou le bois ?
  • Le type et le sens d’ouverture : châssis battant, oscillant ou oscillo-battant, châssis coulissant, fenêtre à guillotine… Vous avez l’embarras du choix. Tous les châssis doivent-ils pouvoir s’ouvrir entièrement, ou un modèle battant suffit-il pour certaines pièces telles que les chambres d’enfants ? Dans quel sens doivent-ils s’ouvrir ? Choisirez-vous une ouverture à gauche ou à droite ? Tenez compte des armoires ou murs susceptibles d’empêcher l’ouverture.
  • L’entretien : attachez-vous de l’importance à la facilité d’entretien de vos châssis et portes ? Les modèles en pvc et en aluminium sont par nature plus faciles à entretenir que ceux en bois. Les châssis en aluminium et en pvc ne doivent pas être poncés, peints, vernis ou lasurés, contrairement aux modèles en bois. Les techniques d’injection modernes et écologiques limitent toutefois la nécessité d’entretien des châssis en bois.
  • Les valeurs d’isolation : le coefficient d’isolation thermique du châssis et du vitrage est-il important pour vous ? Une isolation standard suffit-elle ? Faut-il envisager une isolation acoustique ?
  • La finition intérieure : pensez à l’aspect de l’intérieur. Faut-il ragréer ou placer un encadrement élégant en pvc de la couleur de vos châssis ? Vous préférez les cadres en MDF que vous pourrez peindre dans la couleur de votre choix ? Vous souhaitez un appui de fenêtre ? Faut-il prévoir des cache-tringles pour les tentures ?
  • La protection solaire : Quelle dose de soleil voulez-vous laisser entrer dans les pièces ? Les protections extérieures sont les plus efficaces. Les volets roulants, persiennes, stores à lamelles ou screens bloquent jusqu’à 85, voire 95 % de la chaleur du soleil. Nous proposons une gamme complète de protections solaires tant pour l’intérieur que pour l’extérieur.
  • La sécurité : les châssis et portes ouvrants demeurent des points d’accès faciles pour les cambrioleurs, qui s’introduisent généralement par une fenêtre ou la porte de garage. Il est donc important d’en tenir compte lors de l’installation de nouveaux châssis. Vous penchez pour des profilés ou du vitrage antieffraction ? Une quincaillerie de sécurité et des serrures à cylindre adaptées vous aideront également à dissuader les cambrioleurs. Il existe différentes options pour augmenter votre sécurité.
  • La ventilation : la réglementation PEB en vigueur depuis janvier 2006 impose un système de ventilation dans les habitations. Si vous optez pour une ventilation naturelle (système A) ou pour une ventilation en partie mécanique (système C), vous devez prévoir des grilles d’aération dans les châssis des pièces sèches (salon, chambres, bureau...). Il est important de tenir compte des grilles de ventilation pour le choix des dimensions des châssis et/ou du vitrage. Nous vous aiderons à trouver la solution la plus adaptée à vos besoins.
  • La quincaillerie : entendez par là les parties apparentes et invisibles du système de fermeture des châssis et portes, à savoir les charnières, serrures, clenches et poignées. Elles déterminent le style esthétique final. Si vous optez pour une quincaillerie masquée ou ‘invisible’, les charnières seront (presque) totalement incorporées dans les profilés. À la place des clenches, on peut également avoir recours à des poignées incorporées dans le profilé. À moins que vous ne préfériez une quincaillerie apparente ?
  • La porte d’entrée : avec ou sans vitrage ? Avec la première option, vous disposez de différentes possibilités créatives quant au vitrage : totalement transparent à opaque, coloré ou non, avec ou sans motif. Mais avec une porte sans vitrage, vous disposez également de nombreuses possibilités pour ajouter votre touche personnelle, à commencer par le choix des panneaux : modernes ou classiques, avec lignes droites ou courbes, avec insert vitré ou non.
  • Le vitrage : vous préférez du double ou triple vitrage ? Gardez à l’esprit qu’il existe bien d’autres possibilités. Le vitrage anti-UV, par exemple, est semi-transparent. Il laisse donc passer la lumière, mais préserve votre intimité des regards curieux. Ce type de vitrage existe aussi en version auto-chauffante ou auto-nettoyante. Le verre de sécurité, bien que plus onéreux, réduit quant à lui considérablement les risques de cambriolage. Le vitrage haut rendement est un type particulier de double vitrage. Entre les feuilles de verre, un revêtement invisible réfléchit la chaleur pour une isolation optimale.
  • Le budget : déterminez vous-même le montant maximum que vous voulez consacrer à vos nouveaux châssis.

Sur la base de ces éléments, vous pouvez dresser une liste des avantages et inconvénients des matériaux que vous connaissez. Nous pourrons alors chercher ensemble la solution qui correspondra le mieux au style de votre maison, aux normes techniques et à votre budget.

Puisez également des idées dans votre quartier et prenez des photos des châssis et portes qui vous plaisent.

Nous avons hâte de vous rencontrer !